PRECARITE – PAUVRETE : Non, ce n'est pas une fatalité !

 

En France 9 millions de personnes vivent en dessous du seuil de

pauvreté avec moins de 964 euros par mois ! 

  •  2 millions de travailleurs pauvres,
  • 19,4% de familles monoparentales sont pauvres,
  • 1 enfant sur 5 est pauvre,
  • 3,6 millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, mais un peu plus de 6 millions de personnes au total en vivent,
  • 1,5 million de personnes handicapées vivent avec l'AAH, une pension d'invalidité ou une rente accident du travail (776€/mois mais souvent beaucoup moins)
  • 1,4 million de personnes perçoivent le RSA socle (environ 450€),
  • 2 millions de personnes vivent avec moins de 645 euros par mois,
  • 3,6 millions de mal-logés, parmi elles 700 000 sans domicile personnel et 133 000 Sans Domicile Fixe dont 32% qui présentent au moins un trouble psychiatrique sévère
  • 3,5 millions de personnes mangent grâce à l’aide alimentaire,
  • 19% des ménages ne sont pas couverts par une complémentaire santé,
  • 1 personne sur cinq renonce à se soigner pour des raisons de coût (hausse du forfait hospitalier, franchises médicales, fiscalisation des indemnités pour accident du travail, déremboursement de certains médicaments, hausse du coût des mutuelles...) 

 

PRECARITE – PAUVRETE : Non, ce n'est pas une fatalité !

Mais des choix et des orientations politiques ouvertement assumés

par la classe dirigeante !

La hausse incessante du chômage, la casse de l'emploi, de la santé, des services publics, du code du travail, de la solidarité, ..., précarisent et appauvrissent toujours un peu plus les travailleurs, les chômeurs, les malades, les personnes handicapées, les femmes, les jeunes, les vieux, ... !

 

La crise n'est pas pour tout le monde !

Quand les patrons du CAC 40 ont vu leur salaire augmenter de 34% et que 20 milliards sont offerts aux entreprises, quand on renfloue les banques à coup de milliards d'euros, le SMIC connaît un ridicule frémissement de 0,3% et les allocataires du RSA recevront généreusement quelques dizaines d’euros supplémentaires par an ! Les retraites et autres minima sociaux stagnent au 3ème sous-sol !

 

LE CHANGEMENT SERAIT-IL REMIS AUX CALENDES GRECQUES ???

 

Réagissons ! Agissons  ! STOP à la fabrique de la pauvreté !!!

Nous devons toutes et tous pouvoir vivre dignement

dans la 5ème puissance économique mondiale !

 

Appelàmobilisation :

MARDI 7 MAI 2013 A 14H

RASSEMBLEMENT-DEFILE à TOULOUSE

de la Place Esquirol au Square de Gaulle

par la rue Alsace-Lorraine

(chaque rue traversée sera rebaptisée et donnera lieu à une déclaration)

 

Contacts :

GuyMOLINIER(ActUp)0618412099

OdileMAURIN(APF)0668969356

Anne Marie NUNES (APF) 06 32 73 59 76

 

Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
podcast

Lien permanent Catégories : Actualités 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.