• Comité interministériel du handicap : L'ambition d’une société inclusive à concrétiser

    L’Association des paralysés de France (APF) salue la tenue du Comité interministériel du handicap (CIH), aujourd’hui, réunissant 13 ministres sous le pilotage de Jean-Marc Ayrault.

    Attendu depuis 2009, ce comité répond aux demandes de l’APF pour impulser une politique transversale du handicap. L’APF demande, néanmoins, que ces rencontres soient plus régulières.

    Les orientations proposées par le gouvernement, lors de ce rendez-vous, vont dans le bon sens et font écho aux demandes des associations pour une société inclusive.

    L’APF espère que l’impulsion affichée lors de ce CIH sera mise en œuvre par les acteurs concernés afin de concrétiser l’ambition d’une société ouverte à tous.

    Ces orientations doivent être appliquées rapidement afin de répondre aux besoins des 10 millions personnes en situation de handicap et de leur famille.

    L’APF est, par ailleurs, déçue de l’absence de mesures nouvelles et concrètes sur les ressources et la compensation. L’association sera vigilante et attend avec impatience les travaux des groupes de travail sur ces deux sujets, comme annoncé par le Premier ministre.

    Source : APF - Direction de la Communication

     

    Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
    podcast

  • SCOP Le Joli Mai, une société coopérative pour du cinéma accessible

    Nous vous présentons ci-dessous une toute nouvelle entreprise (en SCOP) créée récemment en Ariège sous le nom de "Le Joli Mai", dont nous avions rencontré les créateurs lors du festival Résistances en 2012 autour d'un partenariat sur la thématique "norme sociale et handicap". Retrouvez leurs projets et leurs services sur leur site internet.

     

    "Le Joli Mai est une société coopérative, créée en mai 2013. Son objectif est de faciliter la rencontre entre les personnes sourdes et les personnes "entendantes" à travers le cinéma. Notre projet consiste à mettre en place une accessibilité complète de festivals de cinéma, films, vidéos, œuvres audiovisuelles pour le public sourd et malentendant, ce par tous les moyens techniques et logistiques nécessaires.

    La mixité des publics est essentielle dans notre démarche car nous pensons qu’elle participe à la prise en compte des besoins de tous, en considérant chaque individu sur un même pied d’égalité.

    Élargissement de l’accessibilité à la rencontre de l’autre. Expériences de festivals.

    Nous aimerions d’entrée de jeu sortir du cadre purement fonctionnel et légal de l’accessibilité pour évoquer l’aspect humain d’une telle démarche, en se basant sur quelques expériences de terrain.

    Depuis deux, trois ou quatre ans, plusieurs festivals de cinéma dits "entendants" accueillent du public sourd en proposant notamment des séances de cinéma accessibles avec un sous-titrage adapté. A commencer par le Festival de cinéma de Douarnenez en Bretagne. Depuis, d’autres initiatives ont vu le jour au Cinélatino de Toulouse, au Festival Résistances à Foix, pour ne citer qu’eux et sans parler des initiatives ponctuelles locales.

    Premier constat, simple à première vue : une séance de film sous-titrée pour Sourds et Malentendants est accessible au public sourd et au public entendant... Ce qui n’est pas le cas à l’inverse !

    La mixité des publics dans une salle de cinéma participe à la rencontre avec l’autre, avec les Sourds que l’on ne connaît pas ou peu. Elle participe à l’éducation citoyenne de tout un chacun et à la prise en compte des besoins de tous, considéré alors sur un même pied d’égalité."

     

     

    Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
    podcast

  • Handicap et sexualité : GiedRé, une chanteuse iconoclaste

    Avec son joli minois, sa blondeur, sa voix enfantine, sa robe à pois, ses boucles d’oreille en forme de petites pommes vertes et pendentifs cerise ou Playmobil, GiedRé (prononcez "Guiédré") a tout d’une ingénue ou d’une nunuche, c’est selon. Mais ne vous fiez pas aux apparences ! Cette native de Lituanie (Vilnius, 1985) cache sous ses airs angéliques un petit monstre. Adorable, de mauvais goût ou détestable, là encore, c’est selon. Car quand elle chante, GiedRé ne fait pas dans la dentelle. Son répertoire est cash et cru. Avec une bonne dose d'humour noir et une pincée de cynisme, elle aborde les sujets les plus sensibles et tabous : le pipi et le caca, la mort, l’aide aux suicides, la prostitution, les enfants kidnappés, les bébés congelés, les SDF, les toxicos, les cancéreux, etc. Et les handicapés. Trois chansons leur sont consacrés : Avec le Sourire, La Bande à Jackie (qui aborde la question de leur sexualité) et Et toc (qui rassemble toutes les autres exclusions : racisme, pauvreté, maladie, etc.).

    Retrouver l'intégralité de l'article sur le blog du magazine FaireFace.

     

    Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
    podcast

  • Le délai de 5 ans pour changer de fauteuil roulant n'existe pas !

    La Caisse Primaire d'Assurance maladie (CPAM) 85 vient d'être condamnée pour avoir refusé le renouvellement d'un fauteuil roulant au motif du fameux délai de 5 ans minimum entre deux fauteuils. Une décision importante à savoir et faire savoir !

     3545417854.jpg

     


     

  • Transports scolaires : Vers une ghettoïsation des élèves en situation de handicap ?

    L’Association des paralysés de France (APF) tient à réagir vivement suite à la réponse du Ministère chargé des transports, de la mer et de la pêche sur les transports scolaires pour les élèves en situation de handicap.
    En effet, le Ministère affirme qu’il n’est pas nécessaire de rendre accessible l’ensemble des points d’arrêts des lignes de transports scolaires et que le transport spécialisé suffit aux besoins des élèves en situation de handicap ! Privilégier le transport spécialisé pour ne pas respecter l’échéance de mise en accessibilité des transports publics est une proposition honteuse et contraire à l’avancée vers une société inclusive ! C’est aussi ghettoïser les enfants en situation de handicap en ne leur permettant pas de vivre une scolarité comme et avec les autres élèves !
    L’APF refuse cette proposition indigne et demande au gouvernement des annonces concrètes lors du Comité interministériel du handicap du 25 septembre, afin de respecter l’échéance d’accessibilité au 1er janvier 2015, notamment sur le transport scolaire des élèves en situation de handicap.

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici.

    Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
    podcast

  • C’est vous qui décidez quelle pub va promouvoir le bénévolat à la TV

    France Bénévolat lance une campagne pour la promotion du bénévolat à la télévision et mobilise les internautes pour choisir le spot publicitaire qui sera diffusé sur les chaînes.

     

    cest-vous-72-RVB.jpg

    Rendez-vous sur le site web pour participer au vote !