@rrêt sur le web / Immobilier : quand un promoteur défend les normes sur l’accessibilité

« Pour beaucoup, la norme handicap est trop coûteuse et freine l’effort de construction. Faut-il pour autant l’abandonner ? Fausse bonne idée, car cela ne répondrait à aucun des problèmes réels qui sont posés. »

Ce n’est pas une association de personnes handicapées qui le dit, mais Arnaud Delannay, le directeur général de la SA d’HLM Notre logis. Cette entreprise sociale pour l’habitat de la métropole lilloise gère quelque 4 500 appartements et logements. L’an passé, elle a lancé la construction de près de 300 logements.

Lire l'article sur le blog de FaireFace.

Lien permanent Catégories : Accessibilité 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.