Porteurs de maladies rares, des citoyens comme les autres

Porteurs de maladies rares, des citoyens comme les autres

Trop souvent, la maladie exclue. Le 28 février, journée internationale des maladies rares, réaffirme l’importance de la scolarité et de l’insertion professionnelle.

Pour les personnes atteintes d’une maladie rare et leur entourage, l’isolement représente un problème majeur. Le rompre demeure un objectif fondamental de la prise en charge. La Journée internationale des maladies rares a lieu ce 28 février, l’occasion de sensibiliser le grand public à ces maladies et de faire prendre conscience à tous que ces malades restent des citoyens désireux de profiter de leurs droits et de remplir leurs devoirs.

Lire l'article sur le site de FaireFace.

Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
podcast

Lien permanent Catégories : Actualités, Annonces 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.