Justice : la première formation d’accompagnants sexuels aura bien lieu

Marcel Nuss, le président de l’Association pour la promotion de l’accompagnement sexuel (Appas), a gagné vendredi 6 mars son référé au tribunal pour contraindre un hôtel d’Alsace d’accueillir sa première formation d’accompagnants sexuels.

Le Tribunal de grande instance de Strasbourg a donné raison vendredi 6 mars à Marcel Nuss et son Association pour la promotion de l’accompagnement sexuel (Appas). La formation qu’il organise du 12 au 15 mars prochains, une première en France, aura bien lieu dans un hôtel-restaurant d’Erstein, près de Strasbourg. Théorique et pratique, elle concerne dix futurs accompagnants sexuels, aux futures prestations tarifées, et quatre professionnels et étudiants venant uniquement étudier le sujet.

Lire la suite de l'article sur le site de FaireFace.

Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
podcast

Lien permanent Catégories : Actualités, Revendication 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.