Jugée pour avoir « brisé la loi du silence » sur les maltraitances d’enfants handicapés

Céline Boussié comparaît pour diffamation, après avoir dénoncé les mauvais traitements dans un centre où elle a travaillé. Sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel de Toulouse, où elle devait comparaître, mardi 19 septembre, pour diffamation, Céline Boussié « ne se [sentira] pas à sa place ».

Lire la suite sur le site du journal Le Monde.

Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
podcast

Lien permanent Catégories : Actualités 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.