Pas de place en Sessad pour une fillette handicapée, l’État condamné

Aurore, douze ans, scolarisée en milieu ordinaire, n’a pas obtenu de place en Service d’éducation spéciale et de soins à domicile (Sessad) pendant un an. L’État vient d’être condamné à l’indemniser, elle et ses parents. Un jugement qui pourrait conforter les actions en justice d’autres parents et enfants confrontés au même problème.

C’est une première mais certainement pas une dernière. Il y a quelques semaines, le Tribunal administratif de Poitiers a condamné l’État à indemniser une jeune fille handicapée et ses parents parce qu’il ne lui avait pas octroyé une place en service d’éducation spéciale et de soins à domicile (Sessad).

Lire la suite sur le blog de FaireFace.

Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
podcast

Lien permanent Catégories : Actualités, Revendication 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.